L’entretien d’un modèle RC (suite)

L’entretien d’un modèle radio-commandé est une partie cruciale de notre hobby. Selon le niveau du kit que l’on utilise certaines pièces peuvent s’user plus vite que d’autres, et quand même rien ne semble cassé, il y a toujours des points à surveiller. Petit tour des choses à vérifier chez vous quand il pleut…

Les descriptifs ci-dessous utilisent le « run » comme unité, vous pouvez en trouver la définition dans la première partie.

Tous les 10 runs

Nettoyage en profondeur

Même si vous utilisez régulièrement le compresseur pour débarrasser votre modèle de la poussière, il convient de procéder à une démontage en profondeur. Retirer les roues, les cardans et la couronne centrale devrait vous offrir de quoi accéder aux pièces vulnérables, notamment les roulements et les cardans. Vérifiez leur liberté et profitez-en pour les re-graisser avec les fluides adaptés.

Séchage

Et oui, parfois les meilleures journées ne terminent sous la pluie. Seuls certains d’entre nous roulent sous la pluie, la plupart préférant protéger l’électronique de rencontres malencontreuses avec le monoxyde de dihydrogène. Néanmoins, cela n’empêche que de l’humidité peut s’être accumulée dans les coins, et même si l’électronique fera avec, cela reste très mauvais pour les pièces métalliques. Le sèche-cheveu et la brosse à dents peuvent être de redoutables alliés. Profitez-en pour vérifier qu’il n’y a aucune trace de rouille.

Stockage des batteries

Vous l’ignorez peut-être mais les batteries LiPO ne doivent jamais être stockées complètement chargées ou déchargées, on parle alors de tension de stockage. Dans le cas du LiPO, on parle de 3.85V par élément. Normalement, lorsque vous faites un run à fond, la batterie atteint cette tension, inutile donc de faire quoi que ce soit, ce n’est pas une valeur précise. Par contre dans le cas ou il vous resterait des batteries que vous avez chargées à l’avance (pas bien), il conviendra de les décharger jusqu’à ce voltage. La plupart des chargeurs ont un mode stockage, mais vous pouvez également utiliser le mode décharge et arrêter le processus quand vous voyez que le LiPO se rapproche de la tension.

Symétrie des barres anti-roulis

Les barres anti-roulis influent directement sur le transfert de masse latéral. Il est important qu’elle applique la même force que ce soit à droite ou à gauche. Il faut donc vérifier la longueur des ancrages. Au final, sans suspension, en montant le triangle droit, on mesure la montée du triangle gauche et on s’assure que c’est pareil à l’opposé.

Les amortisseurs le retour

C’est un réglage très important, les amortisseurs doivent être correctement remplis pour faire leur travail correctement. Il convient donc de changer l’huile régulièrement, de se débarrasser de l’air intérieur et de vérifier le rebond.

Tous les 30 runs

Les courroies

La plupart des châssis sont équipés d’une transmission à courroies. En plus d’être relativement propre, celles-ci doivent également être correctement tendu et avoir toutes leur dents. Ici pas de secret, si c’est usé, il faut la changer.

Les amortisseurs le retour du retour

Même si le « petit service » concerne la partie hydraulique, il faut également vérifier la mécanique de l’amortisseur. Il faut les démonter complètement, changer la graisse d’étanchéité, ajuster le jeu des pistons et vérifier la coupelle et l’usure des tiges.

Le moteur

Les moteurs peuvent être à charbons ou non. Si vous utilisez un moteur à charbons, vous avez certainement changé ces derniers il y a un moment, il faut désormais penser à rectifier le collecteur. Cela s’effectue avec un tour à collecteur, si vous n’en avez pas, je suis sur que quelqu’un au club le plus proche en a un et se fera une joie de vous montrer comment faire. Si vous avez un moteur brushless, donc sans charbon et sans contact, un démontage peut s’avérer nécessaire pour bien le nettoyer, le caler et vérifier l’état du bobinage du stator.

Les cardans articulés

Partie prenante de la transmission secondaire, les cardans articulés sont soumis à de gros efforts, notamment devant. Soigneusement assemblés pendant le montage du kit, il faut en surveiller l’usure, les nettoyer et les re-graisser avec de la graisse adaptée régulièrement