La lubrification: Quoi lubrifier, à quelle fréquence et avec quoi?

Ce petit article a été pensé pour guider les pilotes débutants dans le vaste monde de la lubrification. Il n’a en aucun cas pour vocation de lister toutes les options et toutes les astuces. Il est là pour apporter une première base de travail saine afin d’entretenir au mieux son modèle réduit.

Définition

La lubrification ou le graissage est un ensemble de technique permettant de réduire le frottement, l’usure entre deux éléments en contact et en mouvement l’un par rapport à l’autre. La tribologie est la science qui étudie les domaines du frottement, de l’usure, de l’étude des interfaces et de la lubrification (Wikipédia)

Identification des différents types de lubrifiants

Avant de s’intéresser aux détails du sujet de la lubrification d’une auto R/C, il semble important d’identifier les différentes sortes de lubrifiants existants que l’on utilise sur nos véhicules et dont il va être question dans l’article.

Il en existe trois sortes :

  • graisses
  • huiles
  • lubrifiant sec

La principale différence entre ces trois types de lubrifiants réside dans l’aspect final. Une graisse est une pâte plus ou moins épaisse, qui n’a pas vocation de couler dans des conditions standards de température. A l’opposé, une huile, elle, est fluide et peut donc s’écouler. Le lubrifiant sec quand à lui, est une sorte d’hybride qui peut se présenter sous différentes formes : un solide sous forme de poudre (poudre de graphite par exemple), un solide dissous ou en suspension dans un solvant qui va s’évaporer après avoir été appliqué pour ne laisser en place que le lubrifiant, bien souvent solide.

Note importante

Il est à noter que les huiles de silicone, utilisées dans les différentiels ou les amortisseurs, malgré leurs noms « d’huile » n’ont pas de bonnes propriétés lubrifiantes. Elles ont néanmoins été intégrées dans l’article.

Dans ce guide, nous allons étudier chaque partie d’un châssis de Touring 1/10° de l’avant à l’arrière.

Amortisseurs

Joints toriques de l’axe du piston :

On peut enduire les joints des amortisseurs d’une couche de graisse pour joint torique (par exemple Green Slime Team Associated Factory #1105, 1up Racing Blue O-Ring Grease 120301) afin de maximiser son étanchéité.

Fréquence : à chaque démontage de l’axe du piston, à chaque fois que l’on est amené à nettoyer le guide de l’axe et/ou le joint. Au minimum une fois par année.

Trucs et astuces : Certains pilotes conseillent l’utilisation de la graisse pour joint torique, d’autres non afin de ne pas risquer de contaminer l’huile d’amortisseur… Ces derniers conseillent néanmoins d’imprégner les joints des amortisseurs de la même huile silicone que celle utilisée dans les amortisseurs.

Huile silicone d’amortisseurs

Un écart un peu hors sujet sur les huiles d’amortisseurs. On peut compléter la quantité d’huile par un simple ajout si l’on constate que le niveau est bas, lorsque que l’on entend un bruit lors du fonctionnement de l’amortisseur (sans le ressort). Si l’on constate que l’huile semble plus fluide que prévu, si elle est trouble voir noircie, il faut impérativement la changer. Dans le cas de l’huile noircie, il convient de vérifier l’état du corps de l’amortisseur, le revêtement intérieur est peut-être usé, dans quel cas il faut changer le corps de l’amortisseur, et surtout si les joints ne sont pas détériorés. Dans ce dernier cas, il faut les remplacer.

Fréquence : Avant chaque journée de roulage.

Trucs et astuces : N’utiliser que des huiles de la même marque afin de garder un gradiant d’huile le plus linéaire possible.

Roulement à billes

Deux axes de lubrification existe. Un graissage et un huilage.

Graissage


Si l’on décide de graisser les billes, il faut, sur un roulement propre, retirer la chape en métal ou en plastique, nettoyer le roulement puis déposer un peu de graisse (par exemple: Hudy Bearing Grease Red #106222, Motorex Bike Grease 2000) avant de refermer le roulement.

Fréquence : 2x par saison ainsi que sur chaque roulement neuf.

Trucs et astuces : Il y toute une gamme de prix pour les roulements. S’équiper de roulements pas cher est une bonne option, leur durée de vie est moindre, mais la différence de prix (d’un facteur 10 parfois) permet de les changer souvent

Huilage

On nettoie le roulement avec une pâte de nettoyage (par exemple: Arrowmax Cleaning Putty AM-210214, Xceed Cleaning putty). Déposer le roulement sur un papier absorbant puis mettre une petite goutte d’huile pour roulement ( par exemple: Hudy Bearing Oil #HSP-106230, 1up Racing Clear Bearing Oil). L’huile va se répandre par capillarité dans le roulement.

Fréquence : avant chaque roulage.

Roulements à bille du moteur

Même procédure d’huilage que pour un roulement de roue ou de couronne.

Fréquence : 2x par saison.

Trucs et astuces : les roulements moteur sont difficiles d’accès, attention au capteur du sensor. Dans le doute, s’abstenir.

Cardans avant

Double articulation

Une fois propre, on dépose un peu de graisse anti-usure (par exemple: Hudy Graphite Grease #106210, Tamiya Anti-Wear Grease #53439) dans les parties mobiles en frottement.

Fréquence : Au minimum avant chaque journée de roulage, voir avant chaque run.

Sortie de spool/différentiel

Avec des blades

On dépose sur chaque blade une ou deux gouttes de lubrifiant sec (par exemple: Dry Fluid, #42 6026908 041 0) ou un peu de graisse anti-usure (par exemple: Tamiya Anti-Wear Grease #53439, Hudy Graphite Grease #106210, 1up Racing Gold AW Grease).

Fréquence : Avant chaque journée de roulage.

Sans blades

On enduit la rotule de graisse anti-usure (par exemple: Tamiya Anti-Wear Grease #53439, 1up Racing Gold AW Grease).

Fréquence : avant chaque journée de roulage.

Trucs et astuces : On peut installer de la gaine thermorétractable autour de la sortie de spool/différentiel, afin de limiter l’évacuation du lubrifiant par effet centrifuge. Attention, cela ne doit pas réduire la fréquence de la vérification et de la lubrification des rotules.

Cardans arrière

Axe de cardan

Une fois propre, on dépose un peu de graisse anti-usure (par exemple: Tamiya Anti-Wear Grease #53439, Hudy Graphite Grease #106210, 1up Racing Gold AW Grease) dans les parties mobiles en frottement.

Fréquence : Au minimum avant chaque journée de roulage, voir avant chaque run.

Sortie de différentiel

Avec des blades

On dépose une ou deux gouttes de lubrifiant sec (par exemple: Dry Fluid, #42 6026908 041 0) ou un peu de graisse anti-usure (par exemple: Tamiya Anti-Wear Grease #53439, Hudy Graphite Grease #106210, 1up Racing Gold AW Grease).

Fréquence : Avant chaque journée de roulage.

Sans blades

On enduit la rotule de graisse anti-usure (par exemple: Tamiya Anti-Wear Grease #53439, Hudy Graphite Grease #106210, 1up Racing Gold AW Grease). On peut installer de la gaine thermorétractable autour de la sortie de spool/différentiel, afin de limiter l’évacuation du lubrifiant par effet centrifuge. Cela ne doit pas réduire la qualité de la vérification des rotules.

Fréquence : avant chaque journée de roulage.

Servo

Pignons du servo

Les pignons des servos haut de gamme sont d’usine lubrifiés avec de la graisse longue durée, il est donc inutile de procéder à un graissage périodique. Pour les servos plus bas de gamme, c’est un point à vérifier plus souvent.

Déposer une petite quantité de graisse, par exemple une graisse contenant du PTFE (Teflon) de faible viscosité, sur les pignons du servo.

Fréquence : A effectuer que ni nécessaire, en cas de changement des pignons du servo ou du carter sur les hauts de gamme, au moins une fois par année pour les autres.

Pignon moteur / couronne

Aucune lubrification au niveau des pignons et couronne, afin d’éviter l’accumulation de saleté entre les dents.

Différentiel à billes

Billes de la couronne du différentiel à billes

Démonter le différentiel, de nettoyer correctement les pièces avec du papier ménage. On applique ensuite une bonne quantité de graisse silicone translucide pour différentiel (par exemple: Hudy Differential Grease #HSP-106211, Team Associated Stealth Differential Lube 6591).

Fréquence : Avant chaque journée de roulage.

Butée à bille du différentiel à billes

La butée à billes : La butée nécessite une graisse différente de celle des billes de la couronne du différentiel. On nettoie la butée avec un chiffon sec ou un papier ménage, sans utiliser de solvant pour ne pas enlever la couche de graisse présente dans les interstices. On graisse ensuite généreusement avec de la graisse graphite / Molybdène (par exemple: Hudy Graphite Grease #106210, Team Associated Black Grease 6588)

Fréquence : en même temps que pour les billes de la couronne du différentiel.

Différentiel à pignons

On démonte le différentiel à pignon, le nettoie correctement, sans utiliser de solvant mais avec du papier ménage, et de la cleaning putty. On vérifie l’état des pignons satellites, des rondelles de calage sur les axes, des joints toriques, etc. On suit les instructions de montage du manuel pour la quantité d’huile à mettre dans le différentiel.

Fréquence : L’huile de différentiel à tendance à cisailler, on la change donc chaque mois (ou toutes les quatre journées de roulage environ).

Trucs et astuces : Afin d’avoir des différentiels les plus constants possibles, l’utilisation d’une balance de précision est un bon moyen d’avoir toujours la même quantité d’huile dans les différentiels.

Pignonnerie sous carter

Les châssis Touring à transmission par cardan ont souvent des pignons sous carter. Le choix de la graisse à employer dépend généralement de la matière des pignons. Dans le doute, il vaut mieux reprendre la graisse préconisée par le fabricant du châssis. La graisse devra ne pas être trop visqueuse, pour ne pas freiner la transmission, et suffisamment collante pour rester en place sur les pignons et remplir son rôle. Inutile d’en mettre trop, car la transmission serait freinée.
Sur les pignons en plastique et les pignons métalliques haut-de-gamme, on peut employer une graisse graphitée (par exemple: Hudy Graphite Grease #106210).
Sur les pignons métalliques bas-de-gamme , on préférera employer une graisse anti-usure (par exemple: Tamiya Anti-Wear Grease #53439, Hudy Graphite Grease #106210).