Les différents formats de batteries LiPO

Avec la généralisation de l’utilisation des batteries LiPO, les différents fabricants ont pu adresser les besoins d’un certain nombre d’utilisateurs avec des besoins bien spécifiques. Vous allez voir qu’actuellement on trouve des LiPO sous bien des formats, et que malgré la relative jeunesse de la technologie, certains ont même déjà disparu.

Un peu d’histoire…

Tout d’abord il faut savoir que le LiPO est venu remplacer une technologie établie, le Sub-C. Le Sub-C est une taille d’élément courante au siècle dernier.

Il faut ensuite distinguer les différentes utilisations. A l’époque, le Touring roule en 6-cells ou en 5-cells, le 1/12 en 4-cells et certain buggy en 2×3-cells. Des différences évidentes qui vont déboucher sur les différents formats qu’on connait aujourd’hui.

Un peu de vocabulaire…

Souvent sur les batteries vous verrez noté 2S ou 2S2P ou encore 1S. Cette notation, raccourcie ou pas, indique l’organisation des cellules à l’intérieur de la batterie. 2S signifie Série, les deux cellules sont en série, leurs voltages s’additionnent et leur capacité reste identique. 2P signifie Parallèle, les deux cellules sont en parallèles, leur voltage reste inchangé mais leur capacités s’additionnent.2S2P signifie donc qu’il y a quatre cellules dans votre batterie, 2 fois deux cellules branchées en séries, branchées entre elle en parallèle! Par défaut, lorsqu’une des deux valeurs manquent on suppose que c’est 1 (2s = 2s1p).

Le pack standard 2s

D’une dimension de 137mm x 46mm x 25mm, c’est le format le plus répandu. Il existe évidemment avec plusieurs connectiques (tubes, deans, tamiya, etc.). La capacité peut varier, tout comme le voltage (LiPO : 7.4V, LiHV : 7.6V) et le nombre de C (sujet épineux).

Les packs shorty 2s

D’une dimension réduite en longueur (95mm x 46mm x 25mm), c’est le petit frère direct du pack standard, dont il partage toutes les autres caractéristiques. Ici, pas de miracle, la capacité est réduite parce que le volume est réduit.

Les saddle packs

Tombé en désuétude avec le changement d’architecture des buggy 4×4, le saddle est un format destiné à remplacer le 2×3 cellules du NiMH de l’époque. En gros, on coupe un LiPO standard en deux et on créé un pont avec un cable. Avec cette séparation vient la possibilité de brancher les éléments en parallèle ou en série, même si dans 90% du temps, on l’utilisera en série.

Les Square packs

Ce format est devenu très rare, voir anecdotique. Comme vous l’avez compris, un LiPO standard c’est deux saddles mis bout à bout dans la longueur. Et bien un Square pack c’est deux saddles mis bout à bout dans le sens de la largeur. Une utilisation très spécifique donc…

Les packs LCG

A la mode depuis quelques temps le format LCG correspond à une réduction de l’épaisseur pour réduire le centre de gravité (LCG = Low Center of Gravity). L’épaisseur du pack est réduite, plus ou moins, selon les fabricants. L’épaisseur la plus répandue est 22mm pour LCG et 19.5 pour ULCG. Le reste des dimensions correspond généralement au standard ou au shorty.

Les packs Slim

Nouvelle mode qui nous vient du touring et de ses chassis asymétriques, les packs slims sont plus étroits en largeur (36mm), pour ne pas dépasser du chassis. c’est Sunpadow qui a sorti le premier pack dans ce format, mais d’autres, comme Silverback ont suivi. Ici aussi la capacité est réduite en conséquence.

Conclusion

Voila pour les formats les plus courants qu’on trouve sur le vaste marché du LiPO. Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser via notre forum.

Publié le Catégories DébutantÉtiquettes ,